Spectacles avec Bouillon

079 / 309 11 42

Importation et
vente directe de vins sardes

021 / 737 22 36 ou
079 / 322 03 34

En Sardaigne

Porto Ottiulu, (69 mètres de la mer) à côté du tournage des Bronzés 3 !

A louer maison-bungalow (8 lits)

Réservation :
079 / 305 52 73

Bouillon Humoriste

Denis Meylan, dit «Bouillon»: un style de vie L'Entracte, pinte-cabaret, accueille des stars romandes et les découvertes coups de coeur du patron pour ses soirées-spectacles. Un programme entre humour flash, chansons et années «virtuo-irréelles».

Denis Meylan vit au rythme de son enthousiasme, de son humeur et des saisons. La soixantaine passée, il parle de son avenir, des projets qui fourmillent dans sa tête. Se sent-il un peu seul entre ses quatre murs? Cherche-t-il cet esprit de solidarité là où il n'existe plus? L'envie de renouer avec les amis des débuts, ceux par qui tout arrive et rien ne se perd, n'est pas étrangère au choix de son programme printanier. «La chaleur des souvenirs est une lumière dans le coeur.Je les considère comme de précieux cadeaux».

L'amuseur des foules, l'homme aux multiples histoires drôles, rêve de poésie, de vérité, de tendresse et de soleil. Gesticulant dans sa cuisine, il prépare des pâtes al dente l'oeil coquin. Demain est un autre jour, les petits coups de blues laissent place aux projets et le sportif fait surface. «Ancien instructeur de ski, j'aime les traversées dans la poudreuse. La nature m'apporte un équilibre et pendant l'effort j'ai le temps de gamberger». Denis avance dans la vie d'un bon pas, le voyage se poursuit désormais sur un chemin plus personnel. «J'aimerais partir à travers la Suisse pendant une année et présenter un spectacle de village en village. Sortir de la routine le temps de recharger les batteries et revenir l'esprit neuf et ouvert pour de nouvelles aventures».

Denis Meylan, dit Bouillon car il envoyait le ballon dans l’Orbe. « Bouillon ? Le gros qui raconte des histoires grasses et machistes ? » Non, Bouillon, le sportif aimant un peu trop la bonne chère, le metteur en scène amer, le père de famille ébranlé par une histoire d’amour.

« Ouais, je ne sais pas trop pourquoi je me suis retrouvé affublé de cette image de macho rustique, alors que j’ai toujours respecté certaines limites. Je lis pourtant Femina avec intérêt toutes les semaines », assure le géant barbu avec son inimitable accent vaudois, en débouchant une bouteille de Saint-Saph’ sur le balcon de son appartement à Grandvaux. Bouillon selon Denis Meylan – son vrai nom – c’est un contestataire bohème, un pur Vaudois un peu fainéant, qui se sent chez lui partout dans le canton. En un mot, une « pèdze » : « C’est vrai que j’en ai fait, des théories, dans des cuisines en buvant de la pomme. Mais je le paie : même si je joue de mon poids sur scène, je suis comme tous les gros, je préférerais m’en passer. »

Contrairement aux apparences actuelles, l’homme possède un riche passé de sportif. Ancien prof de sport et détenteur du brevet d’instructeur de ski, il a aussi fondé le FC Thierrens et s’est occupé de la promotion du Lausanne-Sport dans les années 1980. Même son surnom recèle une origine sportive. « Gamin je jouais au foot dans mon village de L’Orient à la vallée de Joux. J’avais le pied puissant et j’envoyais un peu trop souvent le ballon dans l’Orbe. Les copains me chambraient en disant que j’avais mangé trop de bouillon. C’est comme ça que c’est parti. »

C’est encore le sport qui l’a amené à la mise en scène, puisque la naissance du FC Thierrens a été accompagnée par celle de la revue annuelle du Football Club. « J’ai découvert dans le Jorat une immense liberté dans l’organisation des fêtes. Tout le monde était d’accord de marcher avec moi, sans soucis de lois ou de pognon. Il en est resté des amitiés extraordinaires.

Les bénéfices d'embaucher un animateur

Il faut plusieurs ingrédients pour avoir une fête réussie. Parmi ceux-là, l’animation constitue l’élément essentiel d’une fête. En effet, il est important de s’assurer que tous les invités s’amusent. Ce n’est pas toujours facile sachant que les tempéraments sont différents. Généralement, recourir à un animateur est indiqué pour faire monter l’ambiance à l’occasion d’une fête. Entre les mains de professionnels de l’animation, les convives sont sûrs de passer un bon moment.

Quand on organise une fête, on pense à plusieurs choses. Entre le choix du lieu où la fête est prévue se passer, le traiteur et la décoration, il y a beaucoup à faire. Pour le jour J, le mieux est d’engager un animateur professionnel. Il sera responsable d’amuser les invités et d’apporter l’ambiance. Il peut s’agir d’un goûter d’anniversaire, d’une fête d’entreprise ou encore d’un mariage, peu importe un animateur est là pour amuser tout le monde. Pour mettre la main sur le bon animateur, il faut prendre le temps de bien le choisir. Si vous avez des connaissances qui ont déjà eu l’occasion de collaborer avec un professionnel, ne pas hésiter à leur demander des contacts.

Le bouche-à-oreille est bien souvent la meilleure des publicités. Dans tous les cas, il vaut mieux avoir le choix entre quelques professionnels pour être sûr de tomber sur la perle qui mettra le feu à l’ambiance. Il faut faire attention à l’animateur qui a trop tendance à parler au lieu d’écouter. Celui-ci doit d’abord être à l’écoute de ce qu’on lui demande, sinon, il risquerait de n’en faire qu’à sa tête et de ne pas être à l’écoute du feeling des invités.

Généralement, quand on organise une fête, on a l’habitude de fixer un thème. Ceci sert de fil conducteur à toutes les activités de la fête, de même que la décoration ou les plats qu’on proposera à ses invités. Le thème n’est pas une obligation mais cela a l’avantage de faciliter l’organisation. Le choix du thème se fait en fonction de l’événement et des invités. Pour un goûter d’anniversaire d’un enfant, on peut se baser sur un personnage de dessin animé qu’ils aiment bien. Pour un mariage, on a l’habitude de s’inspirer de thèmes romantiques comme les papillons, la magie ou les pierres précieuses. Dans le cas d’un enterrement de vie de célibataire, on peut oser des thèmes plus coquins telle que la scène du http://www.and6.ch .

Une fois que le concept de la fête est fixé, on peut en parler à son futur animateur. La discussion est un point essentiel de l’organisation car il est important que l’animateur comprenne bien ce qu’on attend de lui. Au fur et à mesure de la discussion, il peut apporter des suggestions pour améliorer la fête. C’est un signe qu’il se sent impliqué par le projet et qu’il donnera le meilleur de lui-même le jour venu. Bien définir à l’avance la logistique dont il aura besoin. Généralement il s’agit d’une bonne sonorisation. En tant que professionnel, il viendra avec son propre matériel. A quelques jours de la date de réalisation de l’événement, revoir ensemble le déroulement de la fête pour être sûr que tout le monde est fin prêt.